Mardi 14 juin 2022

17h00 - 19h00

À Dauphine - Salle A 405 - 4ème étage Aile A

capture_decran_2022-04-06_a_09.48.41.png

La confiance au travail n’est jamais acquise définitivement. Elle peut toujours se dégrader, voire se rompre, et causer par là même malentendus, ruptures de la communication, blocages, pertes d’énergie, baisses d’efficacité, sans parler du mal-être, de l’absentéisme et du turnover qui peut en découler. Mieux comprendre pourquoi la confiance se dégrade et comment cela se manifeste pourrait permettre aux managers et collaborateurs d’agir pour l’éviter, tant que cette perspective reste souhaitable. Une recherche, menée avec le soutien de la chaire Confiance, Coopération et Management de Dauphine, a été conduite dans ce but. Elle s’est appuyée sur l’analyse de 23 récits produits au cours d’entretiens individuels avec des salariés issus d’une collectivité territoriale et d’un grand groupe industriel. Ces récits étaient sollicités en demandant à chaque salarié interrogé de raconter l’histoire d’une relation de travail de leur choix dans laquelle la confiance s’était dégradée. L’analyse de ces récits éclaire sur les différentes dynamiques possibles de dégradation de la confiance, et apporte des éléments expliquant comment chacune de ces dynamiques se développe. Elle permet ainsi de comprendre pourquoi la confiance peut parfois chuter brutalement, tandis qu’elle se dégrade progressivement dans d’autres cas.

Animé par Laurent Karsenty, Chercheur associé à la chaire confiance, coopération et management, fondateur-gérant du cabinet Ergomanagement

Discutants :

Fabien Blanchot (Paris Dauphine-PSL)

Eric Campoy (Paris Dauphine-PSL)

Valérie Neveu, (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


Télécharger le cahier de la conférence

Retrouvez en images la conférence !